Jean Rouaud, Évangile (selon moi)

Jean Rouaud« Il m’aura fallu longtemps avant de reconnaitre que mon imaginaire venait de là, de cette histoire vieille de deux mille ans, ancrée dans une histoire plus ancienne encore, et dont chaque année, comme des écureuils en cage, nous parcourions le cycle, de la naissance à la mort et à la résurrection, nous repaissant des mêmes paroles, des mêmes prodiges, des mêmes paysages arides qui correspondaient si peu à notre Loire-Inférieure humide. Je suis l’eau de la vie, disait-il. A nous qui vivions sous la pluie. D’ailleurs notre fleuve, ce n’était pas la Loire qui coulait à deux pas, mais le Jourdain. Je viens de cet imaginaire d’importation. » Jean Rouaud

Jean RouaudJean Rouaud est écrivain et auteur de nombreux ouvrages. Il a reçu le prix Goncourt 1990 pour son premier roman Les Champs d’honneur (Minuit). Avec une érudition parfumée d’humour, Jean Rouaud  revisite les évangiles dont les paysages arides et les images de catéchisme ont accompagné son passé de petit Français catholique né sous un ciel de pluie près des rives de la Loire et bien loin du Golgotha et du fleuve Jourdain.
Tendre, drôle, iconoclaste, poétique, Évangile (selon moi) s’amuse  à soulever les voiles du mythe. Il  rafraichit nos mémoires d’enfance, et nous invite, dans une langue classique et savoureuse, à  découvrir, derrière les clichés, une autre manière de dire l’histoire et la géographie.