Chantal Pelletier Simone Signoret

Trente ans déjà que Simone Signoret a disparu. Elle n’en avait alors que soixante-quatre, en paraissait bien davantage. Entre la figure lumineuse, d’une insolente beauté de Casque d’or, et l’intellectuelle femme de lettres qui a su incarner une Madame Rosa au corps et au visage flétris de La vie devant soi, quelle incroyable métamorphose !

Chantal Pelletier, dont les éditions des Busclats ont déjà publié l’émouvant A coeur et à Kriss, s’est passionnée pour ce grand personnage dont la liberté de penser interroge nos préceptes lisses et nos consensus mous d’aujourd’hui.Signoret ou la traversée des apparences n’est pas une énième biographie, mais l’exploration subjective du parcours de Signoret à la lumière de ses rôles, de ses écrits, de ses engagements, de son indéfectible amour pour Yves Montand. Redoutable d’intelligence, Signoret a su passer outre toutes les convenances pour faire triompher son ambition et sa liberté de femme.Et à terme, peut-être, la liberté des femmes.